retour au sommaire

ISSP, RETRAITE , CLM et CLD

 

Devant l'affirmation de "l'équipe infos retraites" selon laquelle :

"Dans le cas particulier d'un policier tombé malade, la retraite est calculée sur un salaire sans prime de sujétion spéciale si celle-ci n'a pas été versée depuis plus de six mois"

La FPIP avait protesté et saisi le ministère de l'Intérieur.

En réponse le DGPN vient d'apporter les précisions suivantes :

"L'indemnité de sujétion spéciale police (ISSP) est intégrée à l'indice brut de pension civile qui constitue la base de calcul de la pension. Cet indice n'est pas modifié si le fonctionnaire, en position de CLM et CLD ne perçoit pas l'ISSP. Par conséquent, la retraite du fonctionnaire prendra bien en compte l'ISSP, même dans l'hypothèse où celui-ci est en position de CLM ou de CLD, pendant plus de six mois, avant la date de liquidation de sa pension de retraite."

Cela méritait d'être précisé...