Page 4            Vercingétorix n° 25

La réduction du corps des officiers de police génère une pénurie d'officier de police judiciaire dans les services, la formation faisant toujours cruellement défaut dans la police nationale.

De ce fait, les officiers de police tapent de plus en plus sur l'ordinateur et laissent l'intégralité de la fonction de commandement à leurs chefs de service.

QU'ON FAIT DES RATIONS


En fait, les officiers adhèrent à des organisations syndicales qui ont rejoint des confédérations, au sein desquelles ils sont quantité négligea

ble. A votre avis, combien pèse une organisation syndicale composée uniquement d'officiers de police au sein d'une confédération syndicale dans laquelle l'éducation nationale, la fonction publique hospitalière représentent le gros des troupes ? Depuis que les syndicats policiers ont ralliés ces confédérations, qu'avons nous gagné ? J'imagine des fonctionnaires qui défileraient pour notre cause et dans le même temps  les Compagnies Républicaines de Sécurité faisant usage de grenades lacrymogènes en guise d'encouragement...

C'est pourquoi, il n'est pas possible de taxer les officiers de police